Ecrivains Néopiens

samedi 21 janvier 2006

Les Écrivains Neopiens

_n

Bloody-Tears, Cookies, DN, Kiara, Lilacom7, Luk, Math, Mikrobuch, Musyka, Myril, Paloma, Pampinou, Ranorny, Ryu, Sacdos, Sunani, Theyr, Tilis, Wen, Yaya, Yllorayuna, Yoruichi Shihouin et Zyl forment les Écrivains Neopiens.

Posté par Aventasia à 15:12:00 - - Permalien [#]


samedi 20 mai 2006

Pour commencer.....

lescrivainsneopiens2nb

antechrista, bloody-tears, broken-earth, choop', crystale, darkatup, darkspiritcreation, deadwoman, DN, girly34, kiara, luthien4tinuviel, math, mikrobuch, musyka, pampinou, pheobe_10, pipillon, ranorny, sc4rym0nk3y, shadeluna, tilis, yaya, yllorayuna, zyl, Tagne, killer91, mini-magnum, paloma, tiffann, olix, lilo, schatten et alquaràmë forment les écrivains neopiens.

liv

Donc ici on va poster tous les poèmes que nous avons faits !

petite legende :

plu==>poeme normal plume2==>accrostiche  plume3==>improvistaion  plume4==> chanson

Posté par ranorny à 17:48:00 - - Permalien [#]

dimanche 21 mai 2006

eh ben je vais commencer alors?

_crivaisnordi

Eh ben j'inaugure ce blog avec un premier poème dédié à notre forum et à ses poètes, puisque le blog est consacré à ceux ci !

C'est à ma plume plume

Que je confie mes pensées

A traduire sur le papier

Oubliée, amertume !

C'est aux poètes

Que je confie mes oeuvres

Car il n'y a qu'eux qui peuvent

Faire de chaque phrase une fete !

C'est à mon clavier

Que je confie mes lettres

Que ferions nous sans internet

Nous, les poètes névrosés ?

C'est enfin à notre forum privé

Que je confie mes écrits

nous nous racontons notre vie

Au fil des posts et des sujets....

plu Yllorayuna

Posté par yllorayuna à 17:35:00 - Permalien [#]

Bah je continue

Juste le bonheur d’écrire,
De dessiner un sourire,
Sur le papier blanc
Qui immobile attend.

Il attend imperturbable
L’arrivée des mots formidables,
Que je ne peux lui donner,
De ma plume illettrée.

Moi je ne suis pas poète,
Pourtant j’écris, malhonnête.
Je prends la plume de l’écrivain
Pour former des vers, en vain.

Aucun de mes poèmes ne contient l’émotion
Que certains traduisent avec passion.
Par des mots si bien choisis,
Qui disent ce qu’ils ont envie.

Et moi en les lisant je pleure,
Assise derrière mon ordinateur.
Ô comme je peux admirer
Vos phrases si bien tournées.

Combien de larmes ai-je versées
A lire vos œuvres émerveillée.
Vous êtes physiquement comme les autres gens
Mais vous vous démarquez en écrivant.

D’une main vous comptez les pieds
Du vers que de l’autres vous écrivez.
Et mon cœur cherche les mots
Pour vous dire combien c’est beau.

Ô combien de merveilles
Avez-vous gravé sur vos cahiers?
Ô combien de chef-d’œuvres
Avez-vous encré sur le papier?

Une dernière strophe pour terminer,
Même si je vais me répéter.
Votre plume est ce que vous avez de plus précieux,
L’outil créateur de vos poèmes merveilleux.

plu1 Mikrobuch

Posté par mikrobuch à 17:40:00 - Permalien [#]

La fête est finie, petite elfe.

elfe

La nuit qui tombe ne dérange absolument
Les fêtards braillards, avinés et tous hurlants,

La lune levée à l'étoilé firmament

Contemple d'un air triste tout ces gens criants.

Et, perdue au milieu de la foule et des rires,

Une petite elfe ne demande qu'à partir.

L'ambiance fausse et ces rires voyants, forcés,

Une fois de plus, on bel et bien démontré

Que l'amusement ici n'est que tromperie,

La joie n'est que feinte, tout le monde s'ennui.

Et ceux-là, les fêtards, cherchent tous à se noyer,

Dans l'alcool et autres, pour faire semblant d'aimer

Et d'apprécier de retrouver ainsi la nuit.

Perdue, ne sachant ce qu'elle peut bien faire ici,

Une petite elfe solitaire demande

D'une voix mélancolique et à la fois tendre

A son âme, à la lune ainsi qu'à ses rêves,

Pitié, je hais cet endroit...que me l'enlève

De la vue, ou sont donc passés mes jolis songes?

Car elle, c'est la peur des autres qui la ronge.

Violents, violeurs, trop près de la malheureuse,

Elle se met à courir. Une terreur affreuse

S'empart d'elle et se met à faussement la guider

Loin, vers l'oubli même de sa personalité.

La fête est finie. Avait-elle vraiment commencée?

Zyl

Posté par Zyl d Aeryel à 17:54:00 - - Permalien [#]


Oubli éternel

Parfums d'étés oubliés, d'hivers trepassés...
Des saveurs disparues de primtemps effacés...
Odeurs des automnes ternes du passé et perdus...
Pour toutes ces choses en lequelles on ne croit plus.
Tout est oublié. Quelle est donc notre mémoire?
Et croit-on seulement en ce que l'on peu voir?

Anciennes âmes d'enfants punies et renvoyées...
Coeurs innocents et tendres, par nos mains balayés...
Esprits chassés de nos corps, esprits partis...
Pureté détruite, remplacée par l'envie...
Tout est oublié. Quelle est donc notre mémoire?
Et croit-on seulement en ce que l'on peu voir?

Liens d'amitié négligés puis enfin rompus...
Amours delaissés, on y pense même plus...
Frères, soeurs, par avidité s'entre-déchirant...
Méprise mauvaise et cynisme des parents...
Tout est oublié. Quelle est donc notre mémoire?
Et croit-on seulement en ce que l'on peu voir?

Ira t-on jusqu'à en oublier notre Terre?
Oubliera t-on la liberté fugace d'Air?
Et la douce mais dangeureuse chaleur, Feu?
La pureté sans limites de notre belle Eau?
Tout est oublié. Quelle est donc notre mémoire?
Et croit-on seulement en ce que l'on peu voir?

Zyl

Posté par Zyl d Aeryel à 20:43:00 - - Permalien [#]

lundi 22 mai 2006

Agonie... -...ou salut?-

skydollagapecoeur

J'aurais voulu pouvoir vivre encore
J'aurais voulu ne plus avoir tort
J'étais si fort, souviens toi
Maintenant je ne suis plus qu'à demi moi
-Je traverserasi tous les obstacles pour te revenir-
Je sens malgré moi la vie s'enfuir
J'aurais voulu rester plus longtemps
-Je coure en sachant que tu m'attends!-
J'ai oté le masque avant la fin
Pour que tout le monde sache qui je suis
J'attends ici, je n'éspère rien
-Ne crois pas t'en aller ainsi !-
Ne te presse pas, tu arriveras trop tard de toutes façons
Je me laissrasi couler, au fond, tout au fond
Justre au moment ou je t'apercevrais arriver
Tu croiras avoir fait de ton mieux pour me sauver....
-...Alors que tu t'es laissé sombrer...-
Ta seule vision m'apporteras le salut éternel
Ne t'inquiètes pas pour moi...-...un regard vers le ciel...-
...Tu vois les nuages qui s'amoncèlent...
-...très bien, je m'arreête de courir et toi, déploies tes ailes-
Ne pleure pas, il ne s'est rien passé
-C'est juste un adieu à une personne aimée....-
~FIN~

yllorayuna

Posté par yllorayuna à 18:18:00 - - Permalien [#]

La boite à souvenirs

Sur le parquet froid cette fille est à genoux
Des photos sont éparpillées un peu partout
Une boite en carton dévoile des instants du passé
Il était temps qu’elle l’ouvre, ça lui manquait.

Une photo de classe, avec toutes ses amies
Une autre en morceau, déchiré par un cœur meurtri
Un cadre en verre cassé, à l’image abîmée
Un flot de souvenirs qui font parfois souffrir.
Et surtout cette photo en miette, dont on distingue à peine les têtes.

Dans la boite une grande enveloppe
Pleines de vieilles lettres et de notes,
Elle en relit une et doucement elle sourit
L’auteur est une amie qui depuis longtemps est partis.
Encore cette photo en miette, dont on distingue à peine les têtes.

Elle est triste que tout cela soit terminé,
Que tout ces bons moments du passé se soit envolé
Mais surtout elle est triste de cet échec.
Car sur cette photo qu’elle a déchiré,
Se trouvaient les visages d’un amour passionné.
Et toujours cette photo en miette, dont on distingue à peine les têtes.

Elle a les yeux brillants, elle la tient dans sa main,
Et les petits morceaux un instant ne firent qu’un.
Puis elle les mélange de nouveau
Et les découpe en plus petits copeaux.
Et enfin cette photo en miette, dont on ne distingue plus les têtes

Bloody-Tears

Posté par bloodytears92 à 20:43:00 - - Permalien [#]

mercredi 24 mai 2006

Un sourire
C'est le tien en face de moi
Sur mon visage on peut lire
Je n'aime que toi

Main dans la main
Nous nous baladons dans la campagne
Ton regard vien se plonger dans le mien
Oui je veux être ta compagne

Une femme qui t'écouteras
Durant le reste de ta vie
Elle te conseilleras
Et tu aimeras quand elle te sourie

Je veux t'aimer
Je veux te supporter
En tout sens te voir vivre
Mais toujours avoir besoin de moi pour survivre

En tout cas nous sommes ici
Les yeux dans les yeux, main dans la main
Je veux partager ma vie
Avec cet ange aux cheveux bruns

pipillon

Posté par ranorny à 15:30:00 - - Permalien [#]

Te voir, t'écouter,
Juste être avec toi
Par ce beau jour d'été,
Entendre ta voix.
T'aimer,au fond de moi,
De chaque parcelle de mon corps,
Je n'aime que toi.Te voir, t'écouter,
Juste être avec toi
Par ce beau jour d'été,
Entendre ta voix.
T'aimer,au fond de moi,
De chaque parcelle de mon corps,
Je n'aime que toi.
Pas même les appels de la Mort
Ne sauront nous séparer,
Je m'accrocherai à toi
Comme on s'accroche à une bouée
Alors que l'on se noit.
Je t'aime, je ne crois qu'en toi,
Ta vue me rend si heureuse,
Je n'obéi qu'à tes lois.
Je ne serai jamais maleureuse
Tant que t'aurai près de moi!

Pas même les appels de la Mort
Ne sauront nous séparer,
Je m'accrocherai à toi
Comme on s'accroche à une bouée
Alors que l'on se noit.
Je t'aime, je ne crois qu'en toi,
Ta vue me rend si heureuse,
Je n'obéi qu'à tes lois.
Je ne serai jamais maleureuse
Tant que t'aurai près de moi!

zyl

Posté par ranorny à 15:30:00 - - Permalien [#]