mercredi 24 mai 2006

Dos à dos, pieds à pieds
Nos deux mains enlacées
Seul à seul, fesse à fesse
Se fatigant dans la paresse

Les pairs de yeux bandés
L’amour nous a aveuglé
Ton petit sourire en coin
Le tien fait naître le mien

Pas besoin de se regarder
Pour deviner les pensées
Juste le son de ta voix
Me berce à chaque fois

Notre souffle est coupé
Il acclame l’éternité
Droits comme des rois
On fait nos propres lois

Mes lèvres sur les tiennes
Attendre qu’elle vienne
La lumière de nos désirs
Débordée pour nous éclaircir

Ma peau fond sur ta couleur
Ne dessinant que le bonheur
De là naît une étincelle
S’envolant dans le ciel

Décrivant dans les étoiles
Peignant cette toile
Démontrant notre amour
Celui qui dure toujours

Le monde entier qui regarde
Les regards qui s’y attardent
Sachez qu’il y a de l’espoir
Dans cette petite lueur du soir

de musyka

Posté par ranorny à 15:33:00 - - Permalien [#]