jeudi 1 juin 2006

Le soleil meure,Aux portes de la nuit,Et installe la peur,Que tout soit fini,La terre plonge,Dans les ténèbres éternels, <==Voilà! Peuplés de songes,Une nuit mortelle,Flocons immaculésSous un ciel d’encre,Sinistres pensées,Poussières et cendres,Dans le froid hivernal,Concerts de cris,Cœur glacial,Drame de minuit,L’astre renaîtra,Chacun le sait,Et ramènera,La lumière et la paix. de tilis
Posté par ranorny à 19:12:00 - - Permalien [#]

jeudi 1 juin 2006

Dans la forêt sacrée,Héritage ancestral,Nature dorée,Sous le rayon astral,Branches dénudés,Aux reflets d’argent,Petites pousses gênées,De la vie renaissant,Fleurs dansant,Beauté délicate,Miracle du printemps,Tulipes écarlates,Vent soufflant,Les feuilles d’un vert tendre,Brise purifiant,Et chassant les cendres,Nature enchanteresse,Charme oublié,Forêt en détresse,Par nous menacée. de tilis
Posté par ranorny à 19:14:00 - - Permalien [#]
jeudi 1 juin 2006

They were three and two fighters,Hiding from the greatest dragon,Fleeing from Ferimelley's lair,They were scared, so they ran,Ran, ran and ran, and hoping,Hoping the dragon would let themFly, fly, fly, before coming.But they were fools. They'll be in pain,Now, they had disturbed Feri.The thief, the great warrior, the witch,The priest, the elf, they did all flee.The dragon was thinking. "hmm...wichOf them I'll eat in first time?"He ate the witch and the priest."Hey, you! Don't leave, your flesh is mine!Hmmm, after... [Lire la suite]
Posté par ranorny à 19:15:00 - - Permalien [#]
jeudi 1 juin 2006

Calés dans leur fauteuil,Les yeux rivés à l’écran,Télécommande au bras,Ils regardent des bains de sang,Ils avancent sur le chemin,Créé par la pollution,Qui les mène à leur fin,Quoi qu’ils feront,Sans se poser de questions,Et connaissant leur sort,Ils se disent « à quoi bon? »« Avant ça je serai mort »,Alors ils tournent la page,Ne se sentant concernés,Et laisse en héritage,Un cadeau empoisonné,Mais bon sang, réveillé vous!Regardez tout autour,Il ne reste que des fous,Des aveugles et des sourds,Car ils n’ont pas,Comprit le message,Ils... [Lire la suite]
Posté par ranorny à 19:25:00 - - Permalien [#]
jeudi 1 juin 2006

en la mineur

Le-temps-d'un-re-frain-d'un-e-ri-tour-nell-e-tout-le-mond-e-s'af-fa-le-contre-bass-e-mor-tell-eSimple musique en lamineurEt une flèche atteint mon coeurLe-temps-d'un-re-frain-d'un-e-ri-tour-nell-e-tout-le-mond-e-s'af-fa-le-contre-bass-e-mor-tell-eTirée par un sublime archetJe suis enfin morte ça y estLe-temps-d'un-re-frain-d'un-e-ri-tour-nell-e-tout-le-mond-e-s'af-fa-le-contre-bass-e-mor-tell-eOn massacre la partitionEt on rejoue alors... [Lire la suite]
Posté par ranorny à 19:27:00 - - Permalien [#]
jeudi 1 juin 2006

Pas mal d’idées en vracsDes pas mal au vraiment nullesEt la patatraquePas de rime qui en vale vraiment uneParlont donc politiqueMonde de sang et de fricJamais la quand on en as besoinCes enfoirés de politiciensTu peut toujours crevéDans ton building au verre « éclatant »A non j’prend mes vacances vous vous débrouillezDans votre vaste mare de sangRacisme et corruptionSexisme ou pollutionTout tourne autour d’idées reçuesMonde de secrétaire et vieux cocusPuis parlons médicalAffaire mondialeTotale, sociale, Affaire même papaleIls... [Lire la suite]
Posté par ranorny à 19:41:00 - - Permalien [#]

jeudi 1 juin 2006

Toi mon ami,Alors que tout c’est rompu,Mon point d’appui,Alors que rien n’est plus,Traversant le temps,La tête dans les nuages,À travers les tourmentsDigne et sage,Toi l’aïeul,Tu te dresse solidement,Droit et seul,Immobile mais vivant,Tu nous vois évoluer,Fourmis autours de toi,Puis nous entretuer,Comme si ça allait de soi,Toi l’ancêtre,Depuis la nuit des temps,Mon bon maitre,Depuis près de mille ans,Sur un bout de ta chair,J’ai écris se message,Car je retourne à la terre,Abandonnant ma rage,Toi que les guerresLaissent de marbre,Tu es... [Lire la suite]
Posté par ranorny à 19:41:00 - Permalien [#]
jeudi 1 juin 2006

Une brise légère caressait les eaux,Le Soleil éclairant la scène de là-haut,Reflets d’or et d’argent sur la mer de saphir,Heureux, Poséidon contemplait son Empire...La présence animale se faisait discrète,Des sirènes chantaient ; une scène parfaite ?Un pêcheur admirait la magie de l’instant.Lassé, Poséidon, joua avec le temps...Une première lame, signe précurseur,Le vent s’amplifiait, annonçant le malheur,Les sirènes parties, la mer paraissait vide,Poséidon créait un orage, placide...Bourrasques et tonnerre, les flots se déchaînaient... [Lire la suite]
Posté par ranorny à 19:42:00 - - Permalien [#]
jeudi 8 juin 2006

Chimère

Et bien...premier texte poétique sur le blog a ce que je vois ^^  j'inaugure un nouveau genre...un petit voyage dans mon imaginaire, qui ne veut pas dire grand chose....et puis, si j'avais voulu dire quelque chos,e ça aurait été moins bien, pas vrai ? Dans la fantaisie de cette nuit blanche, Chimère volait, rampait, nageait, marchait dans le vide de l'espace grace à ses ailes d'aigle, sa queue de serpent, ses nageoires de requin et ses pattes d'ours. Le splanètes azurées et novas zinzolines se succédaient, les galaxies pales... [Lire la suite]
Posté par yllorayuna à 17:21:00 - - Permalien [#]
samedi 10 juin 2006

Les amants du vent

Ce sont les amants du ventRéunis par la simple briseSeparés par l'ouraganSur qui le temps n'as pas de priseEntre les courants d'air, une promenadeEtreintes et séparations, tornadeLe mistral les enlace, si peu de tempsCe sont les amants du vent Entre ces amants, c'est une bien simple amouretteIl n'y pas vraiment de passion ou désirDasn cette relation qui se veut aujourd'hui tempêteEt demain ne sera plus que zéphyrMain dans la main et baisers échangésUn ressac d'amour, comme un alizéD'un peu a la folie, mais jamais passionnémentAinsi... [Lire la suite]
Posté par yllorayuna à 10:21:00 - - Permalien [#]